Enactus Essect : des étudiants au service de l’agriculture

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
 C’est quoi Enactus ?

Enactus est une organisation non gouvernementale (ONG) internationale sans but lucratif, crée en 1975 aux Etats-Unis dans le but de promouvoir le progrès de la société par l’action entrepreneuriale. Elle soutient des étudiants dans des écoles et des universités du monde entier dans 38 pays, dont la Tunisie, introduite en 2009. Aujourd’hui, environ 67 équipes sont réparties sur le territoire tunisien dans plusieurs universités et écoles de différents domaines d’études. 

Le secteur des dattes fait face à un grand problème :

La Tunisie est connue par ses délicieuses dattes , Deglet Nour et des dattes communes avec une production en augmentation annuelle.
Aujourd’hui ,nous sommes entrain de perdre cette richesse sans être conscients. En effet, 39 000 millions de dinars sont perdues à cause d’une production insuffisante et mal protégée.
Ce problème à été étudié et analysé par des étudiants dans le but de mieux comprendre l’origine de la chute des dattes.
Le programme national de protection des dattes dans les zones de production de la saison comprenait la fourniture de 4 millions et 500 000 moustiquaires, en plus des stocks disponibles pour les producteurs, dans le but de protéger environ 12 millions, soit 28% du taux total de production. Deglet Nour, comparé à 3 millions de moustiquaires en 2017 et à 2,5 millions au cours des trois dernières années.

L’intervention de Enactus ESSECT :

 Par conséquent ,un interview a été fait avec Mohamed Ghayadhi, fondateur de « Degleya »,qu’au cours duquel il a déclaré que

la protection des dattes tunisiennes était désormais au cœur des préoccupations d’Enactus Essect après la visite d’un groupe d’étudiants dans le sud Tunisien à la recherche d’une solution au problème de la chute des dattes.

Et il a ajouté que les étudiants d’Enactus Essect ont travaillé sur la création «Degleya » également appelée « Namouseya » qui constitue le moyen le plus efficace de protéger les dattes tunisienne des fortes pluies ou des fortes chaleurs, voire des insectes tels que le ver pyrale et le myéloïs.

Mohamed Ghayadhi a également indiqué que

« le seul produit de ce type de protection de la datte sur le marché est importé de la Chine, ce qui ne couvre pas la totalité de la demande du marché avec 44 millions de produits de protection et que seulement 13,5 millions sont disponibles. Quelques autres moyens de protection nuisibles aux dattes, moi-même et les autres étudiants membre d’Enactus Essect avons fondé l’idée de produire un produit 100% tunisien de meilleure qualité et surtout accessible à tous les agriculteurs. »
« Le new protection Degleya » crée par Enactus ESSECT consiste essentiellement en une combinaison de deux parties : la partie supérieure est constituée d’un plastique spécifique appelé « plastique laminé tissé » qui protège les dattes des facteurs climatiques (pluie, chaleur, vers..) et la partie inférieure est constituée d’un filet ‘en polyéthylène’ qui protège spécifiquement contre les insectes surtout d’un ver connu comme ‘pyrale’. 

En parlant de ‘L’école supérieure des sciences économiques et commerciales de Tunis’ (Essect), Mohamed a declaré que

cette institution héberge le club Enactus Essect, fondé en 2014. Notre mission principale est de contribuer au développement de notre pays en créant et réalisant des projets à impact économique, social et environnemental ,a conclu le fondateur de Degleya.

Share.

About Author

Leave A Reply