Cannes 2019 : Xavien Dolan revient avec un énième film sur l’amour gay

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après Lawrence Anyway, J’ai tué ma mère, Juste la fin du monde ou encore dernièrement Ma vie avec J.F Donovan, Xavier Dolan revient à la Croisette avec Mathias et Maxime, un film sur deux amis qui s’aiment. Pourtant, le prodige du cinéma québécois se défend d’un quelconque engagement à l’égard de la cause LGBT…

Dix ans se sont écoulés depuis qu’on a découvert le talent de Xavier Dolan derrière la caméra. Après six films qui ont déjà concouru au festival de Cannes, on aurait pu dire que le jeune trentenaire n’avait plus rien à prouver. Pourtant, jusque-là, aucune Palme d’or ne lui a été décernée. Le réalisateur aspirerait-t-il secrètement au couronnement suprême ? Ça ne sera pas gagné avec son nouveau court-métrage Mathias et Maxime contant l’histoire de deux amis épris l’un pour l’autre et en quête d’identité.

Si le réalisateur de Lawrence Anyway se défend de revisiter les mêmes histoires, il ne cache pas ses obsessions de la mère et de la sexualité dans son œuvre. Ce dernier long métrage ne fera pas exception avec deux personnages gays et une mère tout aussi bavarde que celles dans les précédents films de Dolan.

En compagnie de ses acteurs lors d’une conférence de presse, il répond à ses détracteurs : « Ce n’est pas un film SUR l’homosexualité, ni un film gay. On ne parle jamais de film sur l’hétérosexualité. On ne dit jamais “Tiens ! hier je suis allé voir un super film hétérosexuel !”… »

Le réalisateur renchérit : «[les deux protagonistes]  ne sont pas conscients que c’est de l’amour gay. C’est de l’amour tout court. Leur trouble vient du fait que la dynamique de leur vie va devoir être redéfinie. Remettre en doute l’ordre des choses est très complexe. On nous a inculqué toute notre vie des notions toxiques : c’est quoi être un homme ? Une femme ? Un hétéro ?… Tout est rangé dans des cases. Matthias est effrayé par le changement. Est-ce qu’on peut être libre sexuellement et émotivement ? Notre génération de trentenaires est déjà en porte-à-faux avec les ados, qui ont une façon plus moderne d’aborder les questions de genre, de sexualité. »

Dolan en est convaincu. S’il ne parle que d’amour homosexuel, c’est parce qu’il ne connait que ça. Dans une interview avec la journaliste Léa Salamé pour l’émission Stupéfiant !, il confie qu’il aurait aimé avoir une aventure hétérosexuelle mais qu’il se trouve dans l’impossibilité de le faire. Gay ou hétéro, son talent de réalisateur est indéniable. Le jeune québécois sublime ses acteurs, expose leur vulnérabilité et suscite chez le spectateur de l’empathie.

La sortie de Mathias et Maxime est prévue prochainement.

Share.

About Author

Leave A Reply