Rap TN : 3 bonnes raisons pour écouter 4LFA

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Des millions de vus par ci, des albums par-là, le rap tunisien a certainement beaucoup muri ces dernières années grâce à son pouvoir aussi touchant qu’attirant. Une connexion parfaite qui lie beaucoup de jeunes tunisiens à une culture propre à leur identité dont le combat pour la survie dans une zone géographique peu encourageante, souvent délaissée et meurtrie par la déception est devenu un outil efficace pour certains rappeurs de faire non seulement le vide de leurs maux mais aussi afin de dégager un esprit de guerrier qui ne renonce devant rien pour atteindre ses objectifs.

Issue de Kasserine, 4LFA ou l’étoile brillante des deux palais continue à épater la scène du rap tunisienne avec des titres minutieusement élaborés, nous vous donnerons 3 bonnes raisons pour tout lâcher et mettre un peu de parfum dans votre playlist.

La musique de 4LFA est provocante :

Donner quelques leçons n’est pas aussi facile que l’on croit, 4LFA fait tout pour que l’on s’identifie à nos problèmes et aux moindres de nos maux quotidiens. La pépite de Kasserine balance des messages et des cris d’alarmes. D’après son titre « Grind Slave » nous découvrons un tout autre aspect de rap quoi qu’en abordant des thèmes déjà débattu comme l’indifférence général, l’ignorance et la lâcheté, 4LFA crée une sorte de secte avec les admirateurs de son flow et de ses techniques en marchant tous ensemble sous la bannière de « Lève-toi et marche ! »

La musique de 4LFA est riche et variée :

Tout en gardant sa modestie, le jeune rappeur ne bafouille pas son public, il choisit intelligemment les choix de ses sujets et de ses problématiques. Loin des clichés consommés du rap, 4LFA nous dessine sa vision du monde, les points sensibles qu’on devrait aborder et apprendre à les mettre en priorités. Les thèmes qu’ils abordent sont la solitude, les moments de faiblesses, les rêves et fantasmes des jeunes et surtout la rage de vaincre et d’accomplir.

La musique de 4LFA est pour tous ! :

Qui dit musique dit émotions, 4LFA manie cette équation avec brio. «Beautiful » qui date de mars 2019 prouve que l’artiste cible plus d’une communauté. Réalisé par Ilyes Cherni et Souhayl Guesmi et produit par Ratchopper, le clip dont le visuel est irréprochable nous plonge dans un univers purement humain en mettant en avant des plans impeccables. A travers ses paroles qui vont droit dans le cœur, 4LFA nous apporte un bijou musical tout en gardant la même chaleur tunisienne que nous adorons tous.

 

 

 

 

Share.

Leave A Reply